Smarty quitte le groupe mythique « Yeleen » du Burkina

Hier jeudi 28 juillet sur sa page Facebook, aux environs de 12h30 TU,  le rappeur Louis Salif Kiekieta dit Smarty faisait retentir un son de glas aux oreilles de ses fans en annonçant ceci : « SMARTY MET FIN A SON ROLE DE RAPPEUR DU GROUPE YELEEN. »

Cette information à crue a suscité beaucoup de réactions qui montrent le  choc émotionnel des fans qu’elle cause auprès des fans du groupe. Pour preuve, ce message de fan : « Eh voilà que la légende des groupes musicaux d’Afrique continue! (…) Si tu as une raison, eh bien bonne suite à vous! Mais sachez tous les deux que c’est une grosse déception pour nous les fans! » C’est bien la preuve qu’aucun groupe de musique, aussi bon ou aimé soit-il, n’échappe aux éventuels conflits de personnalité!

Pour autant si certains fans pleurent, d’autres se réjouissent de la nouvelle: « Je pense que c’est bien réfléchi. Et puis Mawndoé a perdu sa voix, il commençait à saboter le groupe, il ne faisait plus de sérieux sur scène (…) »

Bizarrement, l’autre membre du duo, Célestin Mawndoé, reste  dans le silence…

Ceci étant les signes avant coureurs sur la dislocation du groupe étaient là.  Smarty semblait déjà prévenir ses fans de son départ du groupe dans un dernier titre qu’il a fait sans son compère Mawndowé, où il fait son autobiographie en parlant de rideaux qui tomberaient sur sa ‘’dernière rhétorique’’ et de différence de choix… il y souligne qu’on ne choisit pas sa famille : ‘’Je suis le neveu de Blaise, et de François Compaoré, c’est vrai !’’

L’épopée Yeleen aura brillée ((Yeleen signifie lumière en langue bambara) pendant 11 années.

About the Author